Carreau ciment pour votre décoration intérieur !

Un carreau ciment est un carreau d’ornement de base de ciments colorés. Le carreau ciment ne requiert pas de cuisson mais est fabriqué à partir d’une presse hydraulique. Cette technique apparut en France dans les années 1850 et se répartis dans toutes l’Europe à la du XIXe siècle. La complexité de leur limitation et réalisation dans les motifs réservaient leur utilisation aux revêtements de sols. La dimension habituelle des carreaux étaient de 20 fois 20 cm. Les dessins étaient des formes végétales ou géométriques, parfois inspirés par le Moyen âge parce que la forme néo gothique était alors à la mode. Généralement, ces pavages simulaient un tapis qui recouvrait la totalité d’une pièce. Ils nécessitaient des carreaux et des frises qui conviennent aux formes des pièces. Il était courant que le motif complet fût soigné par deux, quatre, ou plus encore de carreaux ce qui compliquait amplement la production et l’installation.

Comment procéder pour fabriquer le carreau ciment ?

Les carreaux hydrauliques sont faites un par un par une méthode de cloisonné. L’artisan prépare des pâtes colorées, en mêlant à de l’eau du ciment blanc, du sable, de la poudre de marbre blanc et des pigments. Ensuite, ces mélanges sont coulés dans les cases d’un moule. Ce moule en laiton ou en bronze forme des séparations fixées dans une couleur différente de manière à former le dessin. Il demande beaucoup plus de temps qu’il y a de couleurs, ce qui fait augmenter le coût de fabrication. Ce sédiment coloré est celle qui sera visible lorsque le carreau sera posé avec une épaisseur qui est généralement de 2 à 5 mm. Une fois le moule de cloisonné plein avec les divers couleurs, on ajoute une seconde couche appelée brassage, de dimension comparable, formée d’un mélange de ciment gris et du sable.