Sécurisez d’avantage votre maison avec les carreaux anti dérapant.

Ça va sans dire que le choix d’un carrelage ou d’un carreau ne repose pas uniquement sur les critères tels que la mesure, la couleur et l’esthétique en général. Il y a des endroits dans la maison qui nécessitent la pose d’un carrelage spécifiques pour prévenir tous les cas d’accidents lié à la qualité du revêtement de sol. Les revêtements de sol en carrelage, que ce soit en céramique ou en ciment sont en majorité lisse, ce qui pourrait entrainé à une chute si il y a la présence d’une éclaboussure d’eau ou autres liquides. Le carreau anti dérapant est préconisé pour les espaces où on utilise de l’eau à une certaine quantité et à une certaine fréquence où il pourrait y avoir des éclaboussures comme les salles de bain et les cuisines.

Comprendre les normes autour du carreau anti dérapant pour faire le meilleur choix.

Il existe aujourd’hui trois normes pour classer la résistance des carreaux à la glissance dont les normes allemandes DIN 51130, DIN 51097 et la norme européenne CEN/TS 16165. La norme allemande DIN 51130 concerne la résistance  à la glissance pieds chaussés, une norme créé pour les environnements industriels, elle est appliqué aujourd’hui pour tous les carrelages allant de votre living aux halls des bâtiments. La norme allemande DIN 51097 concerne la résistance à la glissance pieds nus. Le classement des résistances dans la norme DIN 51130 part du R9 au R13, des informations que vous devrez consulter au préalable lors du choix d’un carreau et le classement dans la norme DIN 51097 est relativement simple et ne comprenant  que trois termes A, B et C. Le carreau anti dérapant R9 a une adhérence normale avec une inclinaison de 3 à10° en sachant que le principe d’évaluation dans la norme DIN 51130 consiste à placer le carreau à tester sur un support incliné et recouvert d’un lubrifiant. Le must, le carreau dans la catégorie R13 offre une très forte résistance à la glissance avec plus de 35° d’inclinaison. Pour la norme DIN 51097 le principe est le même lors du test mais donc avec les pieds nus, le A indique correspond à une adhérence moyenne avec une inclinaison avoisinant 12° et donc C correspond à une forte adhérence avec une inclinaison supérieur à 25°. Maintenant vous êtes incollable pour le choix d’un carreau anti dérapant.

 

 

Embellissez votre maison avec les carreaux déco.

Le carrelage est un revêtement pour les sols et les murs, celui-ci peut être de différents matériaux pour répondre à tous les besoins, pour satisfaire tous les envies et pour s’adapter à tous les projets de déco ou d’aménagement. Pour mieux comprendre les atouts du carrelage dans les travaux dans la maison et dans la déco, revoyant quelques définitions.

On entend par carrelage le fait de posé des carreaux et l’aboutissement de cette action. Il s’agit d’un revêtement de sol ou de mur, selon les gouts et les besoins, voici les différents types de carreaux :

  • Le carreau de terre cuite.
  • Le carreau de céramique.
  • Le carreau de grès ou carreau de gré-cérame.
  • Le carreau de faïence.
  • Le carreau de vinyle.
  • Le carreau de ciment.
  • Le carreau de marbre.

Quel que soit le type de carreau, il est disposé en juxtaposition et est fixé par une colle ou un scellage. Le carreau est généralement utilisé dans les travaux de finitions pour faire office de décoration aussi bien en intérieur qu’à l’extérieur.  Les carrelages sont usuellement de forme géométrique dont les plus connus sont le carré et le rectangle bien que les hexagones fut un temps la tendance. Le carreau est un matériau fragile surtout si celui-ci est d’une grande dimension car en général les carreaux déco sont fins, l’épaisseur d’un carreau est plus ou moins de 1 centimètre.

La décoration ou encore l’art décoratif nous donne la possibilité d’embellir presque tout, en occurrence une pièce ou une partie de la maison. Un objet quelconque ou un espace peut être décoré grâce à la peinture, les revêtements, les accessoires,… et bien d’autres encore. Si le plus connus pour être décorer est le sapin de noël, l’art décoratif n’a presque pas de limite. Les meubles, les vases, les peintures, les objets, les papiers peints, les tableaux et les moquettes comme les carreaux peuvent faire l’objet d’une décoration. Le carreau déco, mais de quelle décoration ? Le choix pour un carrelage ne doit pas être pris à la légère car celui-ci ne s’enlève pas aussi facilement qu’on l’a posé, une fois posé et opérationnel, le carreau ne pourra plus être retiré sans qu’il ne s’abime. Généralement de couleur simples et peu varié pour les revêtements sol, il n’est pas vraiment difficile de trouver un carrelage pour le gout de chacun avec les multitudes de choix.

Accueillez le meilleur du verre dans votre maison en choisissant le carreau de verre.

Carreau de verre, brique de verre ou encore pavé de verre, ce matériau de construction est tout sauf ordinaire. Un carreau de verre peut être transparent ou translucide, ce qui permet de créer une entrée de lumière du jour là où il est installé. Très solide, imperméable et esthétique, le carreau de verre peut être utilisé pour aménager une cuisine ou une salle de bain ou encore une cloison de séparation. Une ouverture ou une cloison de séparation en carreau de verre est aussi décoratif depuis l’extérieur comme à l’intérieur, les carreaux laissent laisse passé la lumière du jour pour une luminosité agréable et confortable dans la maison tout en préservant l’intimité des résidents. Solide, imperméable et décoratif, le carreau de verre est à aussi des hauts pouvoirs d’isolation du son et de la température. Et oui, les briques de verres sont aussi des isolants thermiques et phoniques. Si malgré tout ça le verre a toujours la réputation d’être fragile, sachez que les pavés de verres sont aussi résistants contre le feu et les chocs plus que n’importe quels autres matériaux de construction.

Tout sur le carreau de verre.

La taille standard d’une brique de verre est de 19 centimètres long sur 19 centimètres de large avec une épaisseur de 8 centimètres. Pour des travaux spécifiques ou tout simplement pour une personnalisation, il existe des carreaux de verres d’angle à 90°, des demi-carreaux  et des carreaux de finition en courbe ou linéaire. Les différentes couleurs sont partagées entre les couleurs vives ou pastel comme l’orange, le vert, le bleu, le rouge, le violet… et les teintes intermédiaires comme le beige, le gris, le bronze, le marron, le rose et bien d’autres encore. La texture d’une brique de verre peut être ondulée, lisse, bullée ou encore quadrillé ; son aspect peut être brillant, opaque, satiné, accappatoio ou encore sablé.

Comment poser un carreau de verre.

Il existe aujourd’hui 3 techniques de montage des carreaux de verres l’ambiance, l’emplacement et les espaces, avec ou sans présence d’eau et d’humidité. Le plus connu est la pose avec du mortier puis il y a la pose réversible qui ne nécessite pas de mortier ni de colle mais uniquement si la surface ne dépasse pas les 2 mètres carrés et enfin la pose collée qui est aussi simple et rapide.

Bâtissez la perfection avec le carreau de plâtre.

 Le carreau de plâtre est une plaque de plâtre généralement épaisse et d’une taille moyenne. Utilisé prioritairement pour bâtir des cloisons, que ce soit des cloisons de doublage ou des cloisons de séparation, il peut être utilisé pour une construction à part entière. En sachant que l’épaisseur minimum d’un carreau de plâtre est généralement de cinq centimètres et au maximum de dix centimètres, la taille de ce carreau ne dépasse pas les cinquante centimètres de longueur et 66 centimètres. Avec ces mesures, le carreau de plâtre pèse en moyenne vingt-deux kilos selon son modèle ; au-delàs de ces mesures, il serait beaucoup plus compliqué de manipuler les pièces. A partir de l’épaisseur minimum, les épaisseurs les plus courants sont les sept et les huit centimètres. Le carreau de cinq centimètres est le plus souvent utilisé pour les cloisons de doublages mais selon les gouts et les besoins il est toujours possible d’opter pour une épaisseur plus importante qui est synonyme de solidité et de longévité. Les carreaux de plâtres de sept et de huit centimètres sont idéals pour les cloisons ou murs de séparation, comparé aux autres alternatives, ces carreaux présentent des avantages économiques en plus du fait qu’ils sont faciles à mettre en place, qui fait aussi gagné en temps et en énergie. Selon vos besoins et vos préférences, le carreau de plâtre de dix centimètres est le must pour les cloisons de séparation. Le poids de ce dernier est relativement important alors il faudra compter des bras en plus pour le bon déroulement des travaux, une petite complication liée au poids mais pour un résultat bien plus satisfaisant. Les carreaux de dix centimètres ont le grand avantage d’avoir un haut pouvoir d’isolation phonique ou acoustique, donc anti-bruit.

Les différents carreaux de plâtre et leurs utilisations.

Toujours dans les mesures usuelles, les carreaux peuvent êtres creux ou pleins, simples ou hydrofugés. Les carreaux creux sont idéals pour diminuer l’humidité dans l’air et pour une certaine isolation thermique. Le carreau plein convient à tous les usages standards et bien sûr sont plus solides. Les carreaux hydrofugés sont de rigueur dans les endroits où on utilise beaucoup d’eaux comme les salles de bains ou les cuisines, ces carreaux peuvent êtres creux ou pleins. Facilitez la réalisation de vos projets d’aménagements et de construction avec ce carreau exceptionnel et facile d’installation.

 

 

 

 

Tout savoir sur le carreau de ciment.

 Le carreau de ciment comme son nom l’indique est un carreau pour les revêtements à bases de ciments teintés. Contrairement au carreau en céramique, le carreau de ciment  ne nécessite pas de cuisson. Le carreau de ciment  est moulé dans une presse hydraulique et suit des procéder et des traitements hydraulique multiple autours de sa fabrication, d’où son autre appellation « carreau hydraulique ». Les carreaux de ciments sont d’origines françaises, la découverte des procédés et des techniques apparurent vers 1850 en France et fut adoptés par toute l’Europe à la fin du dix-neuvième siècle. Ce carreau a la particularité d’être pratiquement inaltérable et se présente comme la meilleure alternative pour remplacer la pierre naturelle et le marbre. Longtemps utilisé exclusivement pour le revêtement de sol de par la complexité des réalisations et des limites dans les motifs, il est de nos jours compatible pour tout revêtement possible avec du carrelage. Depuis sa création jusqu’à aujourd’hui, les mesures des carreaux proposés sont le 10X10, le 15X5, le 25X25 et le 40X40. Jusqu’à ce jour, les motifs et les dessins sont ont majorité des formes géométriques et des formes de végétale et restent les plus apprécier.

Pour un revêtement sol et mur tendance et stylé, optez pour le carreau de ciment.

Avec une réputation qui perdure maintenant depuis plus d’un siècle, le carreau de ciment revient en force et s’affiche parmi les plus grandes tendances en matière de décoration pour la maison. Pour un style originale, moderne et vintage, le carreau de ciment lui-même est un objet vintage. Optez pour un style original et la french touch pour sublimer votre sol, vos murs aussi en intérieur qu’à l’extérieur. Un revêtement révolu aussi bien efficace que design, avec un an d’histoire derrière lui, le carreau de ciment saurât redonner vie et sublimer vos murs en inscrivant l’histoire. Des mesures allant du 10X10 au 40X40, laissez libre cours à votre imagination et osez les couleurs et les motifs pour toujours et encore plus d’originalité. Selon vos goûts, vos préférences et vos besoins, choisissez parmi un large choix de carreau de ciment, des authentiques aux imitations, vous en aurait pour votre argent. Suivez les tendances du moment et donnez du style à votre intérieur et à votre maison en passant de la cuisine  au préau, des murs aux sols et surtout pour les salles d’eaux.